Les projets

L’urbanisme et la concertation publique

La réalité augmentée doit démontrer aujourd’hui, au-delà de l’effet d’étonnement que cette technologie suscite, qu’il existe de vrais bénéfices pour ses utilisateurs.

Une des orientations majeures concerne le secteur du bâtiment et plus généralement de l’urbanisme afin de donner à voir les projets futurs. La réalité augmentée s’inscrivant alors comme un outil majeur permettant de voir dans son contexte, à l’échelle 1, un bâtiment ou un aménagement urbain à venir en intégrant des paramètres comme l’ensoleillement, l’orientation du projet. Ces informations sont autant d’indications importantes pour le futur occupant ou acquéreur… Les promoteurs se sont d’ailleurs déjà emparés de cette technologie afin de commercialiser leurs futurs projets.

MyVoice

Mettre à disposition de patients atteints de pathologies de la sphère ORL (SLA, Maladie de Charcot, Cancers..), qui induisent une perte ou une dégradation importante de leur voix à plus ou moins court terme, un système d’enregistrement (captation) et de synthèse vocale : réelle prothèse vocale personnalisée qui leur permettra de continuer à communiquer avec leur voix originale au moyen d’un dispositif de RA (tablette, PC, smartphone, voire de nouveaux périphériques de saisie et synthèse). Il s’agit d’améliorer la performance d’individus qui ont tendance à se refermer sur eux-mêmes dans de telles situations. En effet la perte de « sa voix », entraine des séquelles psychologiques importantes de type renfermement, désocialisation, voire autisme et agressivité.

Réalité Augmentée et Culture pour la restauration d’œuvres d’art

Depuis plusieurs années, Orange travaille en étroite collaboration avec les plus grands acteurs du secteur culturel sur des services innovants visant à enrichir l’expérience des visiteurs. Plusieurs expérimentations ont été menées avec les technologies de réalité augmentée notamment au musée des Beaux-Arts de Rennes en 2008 (projet soutenu par l’ANR). (suite…)

L’Usine du futur

Dans le cadre de l’optimisation de ses processus de production, la société Dassault Aviation a identifié la réalité augmentée comme une technologie susceptible de contribuer à l’amélioration des performances de ses compagnons et à faciliter leurs tâches. Les tâches visées impliquant la liberté des mains du compagnon, la mise en œuvre de systèmes de type « tablettes » est exclue. Par ailleurs, les technologies « lunettes RA » ne présentent pas à ce jour un niveau de maturité suffisant pour les contextes industriels visés, d’où l’orientation des travaux menés par Dassault Aviation et Diotasoft vers une solution de réalité augmentée projective.