L’Usine Du Futur : la réalité augmentée pour le montage et les contrôles industriels

Action Solution de réalité augmentée projective pour le montage et le contrôle industriels
Type
  • POC livré en mars 2014
  • Développement et pré-industrialisation du pilote montage
  • Développement et pré-industrialisation du pilote contrôle
  • Industrialisation produit RA, process d’approvisionnement et maintenance
  • Premier déploiement chez Dassault Aviation (T3 2015)
Pilote DIOTASOFT
Acteurs privés concernés Diotasoft : Editeur du produit de réalité augmentée projective développé
Dassault Aviation : cible d’intégration et client de déploiementTheoris : Intégrateur industriel intervenant pour le développement de la couche application métier et l’intégration SI.

Financement par Dassault Aviation des développements spécifiques à ses contraintes et problématiques et contribution aux développements produit génériques contre exclusivité temporaire.

Calendrier de mise en œuvre Phase 1 – Spécifications : T2-T3 2014Phase 2 – Conception du produit RA projective et de la couche applicative DA : T3 2014

Phase 3 – Développement du produit RA projective Diotasoft et de la couche applicative DA : T4 2014 – T1 2015

Phase 4 – Développement des composants relatifs au contrôle industriel en situation de production : T2-T3 2015

Efforts 38 HxM (hors DA)

Contexte industriel

Dans le cadre de l’optimisation de ses processus de production, la société Dassault Aviation a identifié la réalité augmentée comme une technologie susceptible de contribuer à l’amélioration des performances de ses compagnons et à faciliter leurs tâches. Les tâches visées impliquant la liberté des mains du compagnon, la mise en œuvre de systèmes de type « tablettes » est exclue. Par ailleurs, les technologies « lunettes RA » ne présentent pas à ce jour un niveau de maturité suffisant pour les contextes industriels visés, d’où l’orientation des travaux menés par Dassault Aviation et Diotasoft vers une solution de réalité augmentée projective.

Résultats déjà obtenus et objectifs

Des preuves de concepts ont d’ores et déjà été développées pour Dassault Aviation, avec pour objectifs prioritaires de valider la faisabilité technique, la pertinence fonctionnelle, l’acceptabilité de ce type de solutions par les compagnons et enfin le bienfondé économique de la mise en place de ces dernières (gains en qualité, économies de temps). Les résultats obtenus dans le cadre d’une dernière plateforme expérimentale finalisée en mars 2014, notamment en ce qui concerne la qualité et la précision du recalage, motivent l’élaboration d’un dispositif de RA projective préindustriel, ayant vocation à se voir déployé au sein des unités de production de Dassault Aviation à horizon S2 2015. Seront également abordées des problématiques de reconnaissance vision permettant les procédures d’autocontrôle en parallèle des séquences de production accompagnées par la RA.

Modèle économique

Il s’agit de s’orienter vers un modèle de type « éditeur de solutions », basé sur de la vente de licences, de matériels et de services associés. La finalité du projet réside donc dans l’élaboration d’un produit générique, dont la propriété industrielle sera détenue par Diotasoft, interfaçable avec une couche applicative métier et donc intégrable dans différents processus industriels. En effet, au-delà des développements applicatifs spécifiquement réalisés pour Dassault Aviation quant à la réponse effective aux besoins opérationnels de ses compagnons, ledit produit et, plus généralement, la solution globale, auront vocation à se voir ré-exploités et déployés dans d’autres contextes industriels et pour d’autres clients. Une période d’exclusivité face à ses concurrents directs permettra à Dassault Aviation de conserver un avantage concurrentiel en regard de ces travaux et investissements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *